Fraternité, Justice, Travail, en caractères de sable sur une banderole d’argent. Telle se présente la devise de la République Démocratique du Dahomé devenu le Bénin. Découvrir le Bénin c’est aller à la rencontre d’une culture et d’une société Africaine inégalable. Nous en parlons

Situation du Benin en Afrique

Le Benin est un pays d’Afrique subsahariens. Il est situé en Afrique de l’Ouest dans la zone tropicale entre l’équateur et le tropique du Cancer. L’ancien Dahomey est limité par cinq (05) pays, notamment le Burkina Faso et le Niger au nord ; le Nigéria à l’est : le Togo à l’ouest et l’océan atlantique au sud.

En effet, au sens propre, le mot bénin est  l’adjectif qualificatif d’une maladie qui évolue simplement et sans conséquence grave, vers la guérison. Littéralement ce mot désigne la douceur et l’indulgence.

Et pour témoigner de sa paix, le 1er Aout, jour de l’accession du Bénin à la souveraineté nationale, des colombes blanches sont relâchées par des enfants en présence du chef de l’état.

En réalité, le Bénin est subdivisé en 12 régions et 77 communes. Chacune de ces régions présente des atouts touristiques innovants offrants aux voyageurs une expérience unique.

On y rencontre un relief monotone et peu accidenté. Il est en fait caractérisé par :

  • une région côtière, basse et sablonneuse limitée par des lagunes;
  • un plateau d’argile ferrugineux ;
  • un plateau silico-argileux, parsemé de quelques sous-bois;
  • au nord-ouest, le massif de l’Atacora (800 mètres);
  • au nord-est, les plaines du Niger, silico-argileuses très fertiles.

Le Climat

Il règne au Bénin deux différents climats. Au centre et au nord, on retrouve un climat tropical dont une saison sèche de novembre à avril puis une autre pluvieuse de juin à septembre.

Par contre, au Sud du pays, un climat équatorial à forte humidité s’impose à la population au Béninois.

On assiste à une alternance de saisons sèches (de novembre à mars et de mi-juillet à mi-septembre) et d’autres pluvieuses (d’avril à mi-juillet et de mi-septembre à octobre).

De même, en fin décembre, un vent chaud et sec en provenance du Sahara, souffle sur toute l’étendue du territoire pendant la saison sèche. Il s’agit bien évidemment de le harmattan.

Ainsi, le meilleur moment pour visiter le Bénin est celui de la saison sèche. Vous aurez la possibilité d’aller où vous voudrez à condition de vous munir de vos lunettes de soleil et d’un chapeau.

Pourquoi découvrir le Bénin ?

D’un statut de royaume à celui d’une république, le Bénin conte son histoire à travers :

  • ses fameux musés ;
  • ses monuments ;
  • sa végétation presque luxuriante ;
  • ses infrastructures ;
  • sa gastronomie ressortant de sa quiddité ;
  • sa faune avec une animalité captivante ;
  • et surtout ses ethnies.

Ainsi, une première raison pour découvrir ce pays n’a rien à voir avec sa beauté et son caractère infrastructurel, mais plutôt à son histoire et sa culture singulière.

Sur ce, savez-vous que le Bénin a marqué le temps des guerres coloniales comme Ithler marqua les guerres mondiales ?

Savez-vous aussi que les grands rois du Dahomey n’ont pas été inhumé parce qu’ils se sont volatilisés corps et âmes dans la forêt ?

C’est en fait, une première invitation à découvrir comment les rois Béninois ont résisté face aux colons sans faire usage d’arme à feu comme leurs adversaires.

En outre, la diversité culturelle du Bénin se perpétue grâce à une riche tradition séculaire. Dénommé, le Berceau du Vodoun, le pays tient ses fondements de culte animiste. Evidemment, le Vodoun est une réligion traditionnelle qui se traduit par des chants, de battement de tambours, des prières et d’offrandes aux fétiches, mais surtout par des danses très expressives.

Remarquez que, les danses traditionnelles font  la particularité de la culture Béninoise. Ne manquez donc pour rien au monde ces fêtes comme la Gani qui rassemblent les communautés Baatombu.

De même, le pays dispose des traditions et des cultes propres à chaque ethnie. Au Bénin, l’idolatrie a pris une dimension que les sciences n’ont pas su expliqué.

Le egoun-goun, le zangbétô, le guelèdè, le ORO et bien d’autres, sont des cultes dont la plus part consiste à réincarner des âmes défunts.

Toutefois, qu’elles soient traditionnelles ou modernes, les pratiques religieuses et la spiritualité sont importantes à la vie quotidienne des Béninois.

Dorénavant, vous ne pouvez prétendre venir à la découverte du Bénin sans côtoyer ses habitants. Contrairement, à d’autres pays de la sous-région, les Béninois reçoivent les étrangers de manière très abordable et sans réserve. Pour ces derniers, raconter leurs histoires ou faire découvrir leurs milieux est plus qu’un plaisir.

Au Bénin, chaque famille a une histoire et des origines. Ne vous les faites pas narrer sur un blog ou dans des livres. Rien qu’à écouter, vous avez l’impression de les vivre. Elles sont tellement passionnantes qu’un cycle lunaire ne vous suffirait pas.

Que faire au Bénin ?

C’est en vous perdant dans la capitale économique du Bénin que vous vous rendez compte des années que vous avez perdu sans vivre librement. On raconte qu’à Cotonou, il ne fait jamais nuit. Eh bien ! Cette théorie est bien réelle.

En journée, promenez-vous à travers la ville. Admirez les infrastructures, les maquis, les restaurants, mais n’oubliez pas de vous rendre à la plage en weekend pour humer du vent frais et vivre l’ambiance qui y règne.

Le plus grand marché du pays siège également à Cotonou. Il s’agit du marché Dantokpa. Il s’anime de jour comme de nuit. Vous y trouverez tout et même ce qui ne peut se vendre.

Cependant, pour faire du shopping, à défaut d’aller dans un prêt-à-porter, rendez-vous au marché Missèbo pour acheter des accessoires de premiers choix et à moins coût. Souvenez-vous que les Béninois ne sont pas du tout racistes et sont très ouverts aux étrangers.

En soirée, les restaurants, les fast-foods, les boites de nuit, les casinos, les buvettes animent la ville jusqu’au petit matin. Prenez la peine de déguster les différentes variantes de bières locales, pour vous désaltérer.

Ensuite, pour rendre profonde votre expérience, allez à la découverte de l’histoire de la traite négrière à Ouidah. Là-bas, découvrez la fameuse porte du non-retour, le fort français, la fausse commune et tout le trajet que parcouraient les esclaves avant d’être expatrier.

Attention ! Ces lieux ne sont pas juste des monuments. Ils sont réels et certains gardent encore leurs mystères jusqu’à ce jour.

Pendant votre escapade faites également un saut au temple de python pour toucher des mains ce serpent qui vous apportera une certaine douceur, une fois accrocher à votre cou.

Parallèlement à Ouidah, Porto-novo la capitale administrative du pays conte l’histoire de Hogbonou l’un des trois royaumes fondatrices du Bénin. Son homologue Abomey, la capitale historique, était le royaume du roi Béhanzin. Son statut est d’ailleurs dressé à l’entrée de la ville et est dénommé la place Goho.

En effet, Abomey regorge de richesses historiques, royales et architecturales. Ses palais bâtis en terre rouges, ocre et brique renferment l’histoire fascinante des rois de Danhomè. Vous comprendrez à l’issu de votre séjour certaines croyances, en occurrence le vodoun. Vous ressentirez la puissance des rituels et des mythes qui emplissent la ville.

En outre, la Venise de l’Afrique, Ganvié, est un village lacustre où les pirogues sont les seuls moyens de transport pour les habitants. Ces derniers vivent sur le lac Nokoué dans des habitats faits de bois, de paille ou de végétaux divers pittoresques qui s’harmonisent avec l’environnement naturel.

Vous y verrez également des cases sur pilotis, un marché flottant, de nombreux pécheurs, des zones de pisciculture, ainsi que des embarcations divers. Vivres sur l’eau sans électricité est mémorable. A la tombé de la nuit, le temps semble s’arrêter et les bougies brillent de mille feux. Meilleur moment pour un diner romantique.

En parlant de romance, les circuits touristiques sur le lac Ahémé offrent de doux moments. Une initiation à la pêche traditionnelle ou une baignade au coucher du soleil, un camping sur des sites authentiques rendent votre excursion chaleureuse.

Par ailleurs, nous vous invitons à prendre part à des repas succulents, à base de poissons frais tout en contemplant les pécheurs sur le lac. Ce genre d’expérience vaut la peine de se vivre en famille.

A présent, un tour au nord du pays dans la région de l’Atacora pour découvrir le parc de la Pendjari, les tatas Somba, Boukoumbé et la chute de Kota. Ces lieux vous offrent en plus d’une expérience inoubliable, des randonnées singulières.

Il est souhaitable de terminer votre séjour au nord-ouest du Bénin par la chute de Kota. C’est en effet, un environnement aride où la fraîcheur, le calme de l’air pur sans sable et poussière sont au rendez-vous.

Au parc national de la  Pendjari vous pouvez observer une multiplicité animalière dans l’immensité de la beauté de la faune. Eléphant, guépard, hippopotames, buffles, crocodiles, hyènes, singes et oiseaux animent la flore.

Toutefois, pendant votre séjour au nord, ne manquez pas de visiter Parakou, la cité des Kobourou et Natitingou. Cette tournée sera sans doute l’expérience la plus magnifique que vous vivez en Afrique.

Que manger au Benin ?

La gastronomie Béninoise est riche et variée. Chaque région regorge d’une spécialité compte tenu du climat, de la végétation et du sol. Les repas qui sont consommés sur le  territoire proviennent de la tradition ancestrale, du Brésil, des pays arabes et, récemment, d’autres pays Africains et d’Europe.

Entre autres, vous pouvez manger au Bénin de l’igname pilé accompagné de la sauce d’arachide ou d’une sauce graine (sauce de palme), du ablo, de la puré de haricot (adôwè), du moyo avec du akassa, du atassi, etc.

En effet, le Bénin cultive le maïs, le riz, le sorgho, le manioc, le mil, l’igname, la tomate et beaucoup de fruit comme la banane, l’orange, la papaye, le cacao, l’acajou, l’avocat pour ne citer que ça. Cependant, sa plus grande richesse est le coton.

Au Bénin, les plantes sont thérapeutiques et soignent beaucoup de maladies. De ce fait certaines feuilles sont introduites dans l’alimentation quotidienne pour la préparation des sauces feuilles.

Enfin, à Cotonou, les restaurants offrent une multitude de menu. Vous avez la possibilité de manger un plat local ou de la cuisine étrangère. C’est vous qui voyez.

Les Hôtels aux Bénin

Le Bénin compte plusieurs hôtels de 3 à 5 Etoiles. Chaque ville possède au moins un hôtel luxueux prêt à vous accueillir.

Le domaine de l’hôtellerie est d’ailleurs devenu une industrie dans laquelle les hôteliers investissent beaucoup.

En cas de long séjour, notre service immobilier s’occupe de votre hébergement afin de minimiser vos dépenses.

Et voilà, vous avez presque toutes les informations pour vous lancer dans l’aventure au Bénin. Nos circuits touristiques ont prévus de vous faire aimer le Bénin, apprécier sa culture, apprendre de nouvelles langues, vous amuser et passer de meilleures vacances.

Notre programme prend en compte votre épanouissement, votre transport depuis votre pays et au Bénin. Contactez-nous via le formulaire de contact pour que nous puissions discuter avec vous des circuits qui correspondent à vos ambitions. En outre, laissez-nous votre adresse mail pour ne pas rater nos offres à l’avenir.

15% Off
$1,300.00 $1,100.00

, , , , 17 Days - 16 Nights